Notre Association

L’Association des Raffineurs des Oléagineux du Cameroun (ASROC) qui produit 90 % des huiles végétales raffinées au Cameroun ainsi qu’un volume très important de savon, dont le siège social est à Douala, a été créée le 6 janvier 2009 et déclarée le 07 janvier 2009 sous le numéro 012/2009/RDDA/C19/BAPP et a pour objectif :

  • La protection des intérêts économiques, commerciaux, matériels et moraux de ses membres dans le respect des lois et règlements en vigueur ainsi que dans l’intérêt général;
  • La promotion et le développement des industries de raffinage des oléagineux ;
  • La réalisation de toutes études stratégiques susceptibles de développer les industries de raffinage des oléagineux et de les proposer au Gouvernement de la République ;
  • La représentation efficiente des membres auprès des pouvoirs publics en cas de nécessité.

Le bureau de l’ASROC est constitué de :

  • Président : Monsieur HAZIM HAZIM,
  • Vice président : Dr ABBO AMADOU
  • Trésorier : Monsieur Fomekong Léonard

La gestion quotidienne de cette association est faite par un Secrétaire Général en la personne de Monsieur KEMLEU TCHABGOU Jacquis.

L’ASROC qui a investi près de 220 milliards de francs CFA et emploie environ 6 000 personnes, contribue fortement à la création des emplois et au PIB. Elle joue un rôle déterminant dans l’approvisionnent des marchés local et sous régional en huiles végétales raffinées, en margarine, en savon de ménage, ainsi que dans le développement de la Filière des Oléagineux .

Cette association connait depuis 2009, des difficultés d’approvisionnement en matières premières (huile de palme brute, graines de coton et d’arachide) pour la production des huiles végétales raffinées. Ces difficultés se posent avec beaucoup plus d’acuité au niveau de la production de l’huile de palme raffinée et de l’huile d’arachide et suggèrent l’importation de ces matières déficitaires à des prix parfois prohibitifs au regard du déficit désormais structurel. C’est ce qui justifie les demandes d’exonération des droits et taxes parfois sollicitées auprès des pouvoirs publics pour éviter une remontée des prix et contribuer à la lutte contre la vie chère.